Pourquoi le polycarbonate ? Une comparaison :

Polycarbonat (PC)

Caractéristiques chimiques et physiques :

Les polycarbonates sont des matières synthétiques extrêmement résistantes aux chocs et aux rayures, qui se distinguent par une longue durée de vie et une inaltérabilité tout à fait exceptionnelle. Ils ne se fragilisent pas et conservent leurs propriétés de résistance aux chocs et aux rayures, et ceci sans ajout d‘additifs. Ils résistent à l‘eau, aux acides minéraux et solutions aqueuses de sels neutres et aux agents d‘oxydation. Le polycarbonate est également insensible à l‘attaque de certains solvants organiques homopolaires, tels les hydrocarbures, et de nombreuses huiles et graisses. Le polycarbonate se prête à la stérilisation jusqu‘à 120 °C.

Aspects écologiques et de sécurité :

Les polycarbonates sont réputés totalement neutres pour la santé et leur emploi est largement répandu dans le domaine du matérie médical. Ils peuvent être équipés d‘un revêtement autoextincteur et aucune substance, hormis les produits habituellement présents dans la combustion de composés organiques, n‘a été décelée dans les polycarbonates.
Les polycarbonates sont dotés de divers écolabels : dont l‘ange bleu ou « Blauer Engel ». Les labels TCO, Nordic Swan et EU Flower prescrivent entre autres que les matières synthétiques utilisées doivent être exemptes de substances cancérogènes ou que les produits d‘ignifugation doivent être exempts de brome, de chlore et d‘antimoine. Les polycarbonates sont exempts d‘halogènes selon la norme DIN 0472

PVC:

Caractéristiques chimiques et physiques :

Le PVC est une matière synthétique très dure et cassante qui devient encore nettement plus dure et fragile sous basses températures. Le PVC est extrêmement résistant aux intempéries mais il n’est pratiquement pas biodégradable. Le PVC en l‘état pur est chimiquement instable. Il est indispensable de stabiliser toutes les sortes de PVC via l‘ajout, en quantités parfois considérables, d‘antioxydants, de produits de stabilisation aux UV ou de stabilisants thermiques. L‘ajout de plastifiant augmente l‘élasticité, tandis que l‘ajout de polyéthylène chloré augmente la résistance aux chocs. L‘ajout de plastifiants au PVC a cependant pour effet de supprimer les propriétés anti-inflammables du matériau. Le PVC ne résiste que très faiblement aux variations de température.

Aspects écologiques et de sécurité :

Les plastifiants contenus dans le PVC sont à l‘origine de la fragilisation du produit après une certaine durée d‘utilisation. Les plastifiants utilisés, de même que les stabilisants contenus en quantités considérables, sont réputés partiellement problématiques pour la santé. L‘Office fédéral [allemand] de l‘environnement a fait état de ce qui suit :
« L‘organisme humain absorbe les plastifiants contenus dans le PVC en quantités nettement supérieures à celles supposées jusqu‘à présent. Les enfants sont soumis à un risque majeur. Les plastifiants largement répandus, tels les phtalates, sont extrêmement nuisibles à la santé parce qu‘ils interviennent dans le système endocrinien de l‘être humain et lèsent la reproduction et le développement. »
Il ne faut par ailleurs pas oublier, indépendamment de tout ceci, que le PVC est extrêmement problématique lorsqu‘il est en contact avec le feu, étant donné que la chaleur provoque un volume important de particules de suie et qu‘elle décompose plus de 50 % du poids du produit en vapeur d‘acide chlorhydrique pur. Cet acide réagit partiellement avec d‘autres substances de combustion contenues dans la suie et les fumées et les suies contiennent alors des aromates polycondensés tels les benzo(a)pyrènes, pyrènes et chrysènes réputés très toxiques et cancérogènes.